C’est en 1904 qu’Henri Petit, alors âgé de 16 ans, fonde l’AAC (Amiens Athletic Club). Enregistré en préfecture de la Somme sous le n°4, l’AAC est aujourd’hui la plus vieille association « loi de 1901 », les trois premières ayant disparues.

Ancêtre de l’ASC, le club était à ses origines orienté autour de disciplines olympiques, dont l’athlétisme. Football, hockey et tennis se sont ensuite greffés au fil du temps.

La section Tennis, installée dans la « Fosse au lait » au départ avec 4 courts extérieurs en terre battue, a pris son indépendance en 1963. Les résultats furent spectaculaires grâce à une gestion saine et une dynamique de développement des infrastructures, et font de l’AAC un des plus grands club de tennis de France.